HEADER---0069_vigne-1067.jpg
Logo_Chateau-de-Raousset_noir_or.png

Actualité

Rechercher

Menu de Noël et gastronomie lyonnaise

Dernière mise à jour : juil. 15

Durant le mois de décembre, les fêtes de fin d’année arrivent en tête de nos préoccupations. Nous devons ressortir des placards les guirlandes et les boules pour décorer la maison. Nous nous transformons en lutins du Père Noël pour dénicher les cadeaux à mettre au pied du sapin. Et surtout, nous nous creusons les méninges pour trouver le menu de Noël qui ravira les papilles de nos invités.

La qualité de la gastronomie lyonnaise n’étant plus à démontrer, nous vous proposons, cette année, d’opter pour un menu 100 % inspiré par la cuisine de la ville des Gones.



Un apéritif à la Cervelle de canut


Qui a dit que la Cervelle de canut est réservée aux apéros d’été ? Fraiche et légère, cette délicieuse recette lyonnaise de fromage blanc relevé à la ciboulette, à l'échalote et au vinaigre pourrait se révéler une parfaite mise en bouche pour vos agapes de fin d’année.

Vous pourrez la servir avec quelques croûtons grillés à l’ail et un verre de Beaujolais blanc.



À moins que vous ne préfériez lui adjoindre une assiette de charcuterie. Pourquoi pas quelques tranches de Jésus de Lyon, par exemple, cela nous semble tout à fait approprié un 25 décembre…




Le traditionnel foie gras accommodé façon Bouchon


Afin de poursuivre le repas en alliant tradition de Noël et gastronomie locale, nous vous conseillons de poursuivre avec la recette de pâté en croûte au foie gras de canard et ris de veau, élaborée par Joseph Viola, chef d’un bouchon lyonnais gastronomique.

Pour cette entrée généreuse et gourmande, il vous faudra choisir un vin peu tannique et fruité pour mettre en relief la texture du foie gras et les saveurs du ris de veau. Frais et gourmand, le Chiroubles ferait sans conteste un candidat idéal.


crédit photo : https://danieletdenise.fr/


De la volaille de Bresse au menu du réveillon

Les amateurs de terroirs ne sauraient poursuivre ce repas sans songer aux volailles de Bresse. Le poulet de Bresse à la crème de Georges Blanc pourrait alors avantageusement remplacer la traditionnelle dinde aux marrons. Et pour assortir à votre plat, rien de mieux qu’un Gamay rouge ou rosé, c’est le chef qui le dit !

Pour l’accompagnement, pourquoi ne pas vous laisser tenter par un gratin de cardons ? Autrefois servi la veille de Noël à Lyon et dans sa région, cette pure merveille de la capitale de la gastronomie française donnera une identité incontestablement locale à votre repas.


Plateau de fromages et douceurs sucrées


Avant de passer au dessert, votre plateau de fromage reflétera, à son tour, toute la richesse des produits de la région : Saint Marcellin, Saint Félicien, Cabrion Lyonnais, Bleu d’Auvergne… Il y en aura pour tous les goûts.

Malgré la richesse de votre menu, les plus gourmands auront sans aucun doute gardé une petite place pour le dessert. Afin de satisfaire leur palais, proposez-leur une tarte aux pralines. Ce dessert doux et sucré a reçu ses lettres de noblesse du chef étoilé, Alain Chapel, pionnier de la gastronomie lyonnaise.

Un Crémant ou un Rosé effervescent lui tiendront agréablement compagnie pour finir de faire pétiller votre repas de fêtes.


Et parce qu’il n’y a pas de réveillon de Noël sans papillotes, sachez que vous serez parfaitement dans le thème. Les papillotes sont, en effet, nées il y a plus de 2 siècles, de l’inspiration d‘un jeune confiseur lyonnais très amoureux…