Chateau_Raousset_vignes.jpg
Logo_Chateau-de-Raousset_noir_or.png

Terres de Beaujolais

Logo_Chateau-seul_or.png

Les sols, un héritage naturel

Réputé dans le monde entier, le vignoble du Beaujolais tire son extraordinaire richesse de la diversité de ses terroirs. En effet, malgré une surface relativement restreinte (comparée aux surfaces des autres vignobles français), le vignoble Beaujolais offre à ses 12 appellations des sols très différents pour s’épanouir.

 

Les vignes du Château de Raousset grandissent dans la partie septentrionale du vignoble, là où les sols à dominante granitique frappent de leur sceau les dix crus du Beaujolais.

 

Un peu de géologie…

La morphologie des coteaux sur lesquels s’épanouissent les dix Crus du Beaujolais nous raconte une histoire. Celle de la grande faille de Romanèche qui, durant l’ère tertiaire, a séparé la plaine de la Bresse des monts du Beaujolais.

 

Les coteaux du Beaujolais se situent à la frontière entre ces deux espaces. Les sols granitiques issus du lent travail de l’érosion depuis la fin du tertiaire (- 2,6 millions d’années avant J.C.) constituent un terreau de qualité pour la croissance des vignes.

Carte-Geologique_beaujolais.png
 

Les sols du cru Fleurie, quant à eux, sont caractérisés par des arènes granitiques d’une teinte rouge-rosée typique, que l’on nomme plus communément le « granit rose » et qui font la particularité de ce terroir. Les vins de Fleurie, fins et soyeux confèrent à ce cru le qualificatif de plus féminin des crus du Beaujolais.

Le terroir du cru Morgon est très différent des deux autres. Exposé à l’est sur les pentes douces du Mont de Py, son sol est riche en schistes granitiques décomposés, chargés d’oxyde de fer et de manganèse. Ce terroir particulier confère aux millésimes qui en sont issus des qualités remarquables : des vins puissants, denses et charnus qui forment l’identité du cru Morgon.

Découvrez les vins
Vignes_Gamay.jpg
raisins-vendanges.jpg
Logo_Chateau-seul_or.png

Les Crus du Château

Les vignes du Château s’étendent sur trois des crus du Beaujolais : Chiroubles, Morgon et Fleurie. Ces trois crus, pourtant voisins, jouissent de topographies et d’expositions bien distinctes dont les conséquences sur les sols, les températures et les conditions de culture permettent à chacun de ces terroirs de s’exprimer différemment.

Le terroir de Chiroubles, berceau du Château de Raousset, présente un gradient d’altitude très élevé, de 250 à 450 mètres et une bonne exposition. Les sols, en fortes pentes (de 20 à 30 %), sont très peu argilisés, sableux et peu profonds et laissent fréquemment affleurer la roche. Les vins issus d’un tel terroir sont généralement fruités, légers et peu chargés en tanins.

Raousset_Fleurie_Grille-Midi.png